Couteau

Ce motif est caractérisé essentiellement par l’intervalle de seconde mineure. C’est par son caractère intervallique qu’il est reconnu. Sa morphologie prendra des aspects très contrastés suivant les contextes dans lequel il sera intégré.

Il est d’abord exposé dans la scène de la taverne lorsque l’idiot lui dit que “ca pue le sang” (II, 4 – mesure 670) :

Les secondes mineures irriguent la quatrième scène du dernier acte lorsque Wozzeck est à la recherche de son couteau tel que le montre cette descente de violons par laquelle commence cette scène :

Un autre exemple est donné quelques mesures plus loin lorsque ce motif est propulsé aux bois dans une montée auxquelles répondent des trompettes stridentes, toujours sur ce même intervalle :

Ou encore, toujours dans cette même scène, lorsqu’il est joué par les violons et repris par 2 flûtes stridentes :

© With kind permission by UNIVERSAL EDITION A.G., Wien

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.