Illud etiam

Composition pour soprano et électronique en temps réel écrite à San Diego (Californie) à l’intention de Juliana Snapper avec la collaboration de Miller Puckette. Les textes, en vieux français (Louise Labé) et en latin (Reginon de Prüm) traitent de la sorcellerie. La soliste incarne deux rôles : une sorcière et une inquisitrice.

L’œuvre existe également dans une version avec clarinette écrite pour l’ensemble Accroche Note, qui l’ont enregistrée.

Écouter l’enregistrement par François Kubler et Armand Angster :

À partir de la version originale, j’ai conçu un petit film avec la créatrice de l’œuvre, Juliana Snapper dans les rôles principaux. Tantôt en blonde, lorsqu’elle incarne la sorcière qui va être consumée par les flammes, tantôt en brune lorsqu’elle est l’inquisitrice, elle va manipuler la petite société qui est venue l’écouter chanter… jusqu’au spectateur qui ne se doute pas de la surprise finale !

On peut voir le film ici (avec les sous-titres français):

http://msp.ucsd.edu/tmp/Illud-Etiam-French.web.mp4

et ici (avec les sous-titres anglais):

http://msp.ucsd.edu/tmp/Illud-Etiam-English.web.mp4

Comments are closed.