Melencolia (d’après Dürer)

Le 7 novembre 1492, un astéroïde est tombé sur terre à Einsisheim, quelque part entre Mulhouse et Basel, ville où le jeune Dürer faisait son apprentissage à cette même période. Ce phénomène frappa tellement les esprits de l’époque que l’Empereur Maximilien 1er, influencé par Sebastian Brandt, le prit pour un signe divines décida de partir en croisade contre les Turcs. La pierre fût pillée mais un morceau en est conservé à Einsisheim (1).

Est-ce cet astéroïde que l’on voit sur la célèbre gravure de Dürer “Melencolia” ? C’est fort possible… Lars von Trier, dans son film du même nom, imagine une gigantesque astéroïde qui va frapper fatalement notre terre.

Voici une esquisse formelle ici :

Cette gravure contient aussi un carré magique. Je m’en suis servi pour en constituer d’autres et cela m’a fourni des proportions d’intervalles. Ce sont ceux que l’on écoute lorsque les musiciens jouent aussi des crotales. Pour le reste, je m’en suis remis à mes Grammaires Musicales Génératives, pour composer les différentes sections de ce quatuor.

Écouter Melencolia, ici interprété par le Quatuor Arditti qui créa l’œuvre le 23 mars 2013 à Monaco.

https://www.youtube.com/watch?v=M2LS7c4GrtM

(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Météorite_d%27Ensisheim

Comments are closed.