Smerdiakov

Voici une description de ce processus smerdiakov pour la synthèse 3F :

  • Un fichier contient les informations nécessaires pour que ce processus soit activé : une liste de pitchs avec leurs probabilités de succession, leurs durées et les délais entre chaque note.
  • Dans le système 3F (spectres calculés à partir des additions et soustractions de 3 fréquences) cette succession de pitchs engendrée par le processus markovien sera affectée à la première de ces trois fréquences.
  • Les fréquences 2 et 3 seront indiquées suivant deux principes différents : 1) en donnant un pitch stable qui ne bougera pas pendant que le premier sera mobile, ou 2) suivant un offset qui représentera une transposition de la première fréquence. Ainsi avec une offset de 3, si la première fréquence donne une suite telle que : {62, 66, 72}, la fréquence 2 (ou 3) donnera une suite suivante : {65, 69, 75}.
  • Les choix de l’un ou l’autre de ces principes seront donnés par les variable F2mode et F3mode (0 = offset et 1 = note). Dans le cas ou F2note = 0, ce sera la variable F2offset qui sera activée, si F2mode = 1, alors ce sera F2note qui sera activée. (Même chose pour F3note et F3offset)
  • Les autres paramètre principaux pour la synthèse sont maxFreq qui définit le nombre de partiels de chacun des spectres, attackqui donne le temps d’attaque en millisecondes, durCoeff qui donne un coefficient moyen de la durée des sons, Proba qui donne l’indice de probabilité pour les spectres. Si Proba = 100, alors tous les spectres seront proches les uns des autres en ambitus, si Proba = 0, ils seront très différenciés, certains contractés, d’autres étendus. (Voir l’article sur synthèse 3F pour plus de détails).

Voici l’interface telle qu’elle se présente dans le patch de Das Wohkpreparierte Clavier :

 

Voici maintenant les principaux paramètres de contrôle pour le processus markovien lui-même :

  • walk_on/off démarre ou arrête le processus smerdiakov.
  • override permet de réécrire la table où sont stockés les événements, par exemple si on remplace la lecture de la table en question par une détection en temps réel.
  • tempo détermine le tempo suivant un processus qu’a mis au point le compositeur Karlheinz Stockhausen dans son célèbre article : «… Wie die Zeit vergeht… ». Suivant cette méthode, les tempi sont échelonnés suivant une échelle en 12 pas. Un tempo auquel on ajoute 12 sera doublé. Chacun des 12 pas représente une progression suivant un intervalle régulier (racine 12èmede 2).
  • ambitus permet des contractions et des étirements des échelles sonores. À 100, les échelles sont chromatiques et correspondent aux valeurs de pitchs stockées dans les tables. En diminuant la valeur de l’ambitus les intervalles se font de plus en plus petits autour d’un centre, et ce, jusqu’à l’unisson. La hauteur de ce centre est déterminée par la variable base_pitch. Donc, lorsque ambitus = 100, la variable base_pitch n’a aucun effet.
  • ostinato permet d’égaliser toutes les délais entre chaques notes. Lorsque les délais sont très différents, plus la valeur d’ostinato est haute, plus les délais vont s’égaliser autour de la moyenne d’entre eux, tels qu’ils figurent dans la table. Lorsque la valeur est 0, les délais sont ceux inscrits dans la table.
  • transposition permet de transposer globalement vers le haut ou vers le bas toutes les sorties du processus markovien (entre 2 octaves et 1 midicent).
  • velocity_range définit les bornes minimales et maximales des vélocités globales de chaque son. Les choix entre ces valeurs seront aléatoires et dépendront de la variablevel_comp (plus cette variable sera éloigné de 1, plus grands seront les écarts de vélocités entre les sons).
  • chord est un démultiplicateur permettant d’avoir des flux superposés et parallèles. Ainsi pour une valeur de chord telle que {1, -6, 11} chaque note produite par smerdiakov sera doublée à la seconde mineure supérieure, à la quarte augmentée inférieure et à la septième majeure supérieure (les valeurs correspondent au nombre de demi-tons).

Ici l’interface de contrôle de smerdiakov :

Comments are closed.