CONCERTS

2011

Janvier : Berlin : Stringendo (premier quatuor à cordes) par le Quatuor Arditti.

23 févrierSt. Louis (USA) : En écho pour soprano et électronique.

6 mars : Montréal (Canada) : Création nord-américaine d’Abgrund pour orchestre par l’Orchestre Symphonique de Montréal

Avril : StrasbourgSynapse pour violon et orchestre avec Hae-Sun Kang (violon solo) et l’Orchestre Philarmonique de Strasbourg

JuinKyoto (Japon) Pluton pour piano et électronique, Neptune pour 3 percussions et électroniques, Le livre des claviers pour 6 percussions par Thierry Miroglio (percussions), Anchuza Apredou (piano) et des étudiants de l’Université Doshisha.

Juin : Séoul (Corée) : Synapse pour violon et orchestre avec Hae-Sun Kang (violon solo)

Septembre : Strasbourg : Opéra National du Rhin/Festival Musica : Création mondiale de La nuit de Gutenberg, opéra sur un livret de Jean-Pierre Milovanoff, dans une mise en scène de Yoshi Oïda

Festival MUSICA :

Tensio pour quatuor à cordes et électronique  par le quatuor Diotima et Philippe Manoury (électronique)

Partita I pour alto et électronique par Christophe Desjardins et Philippe Manoury (électronique)

Sound and Fury pour orchestre par l’Orchestre Philarmonique de Strasbourg, dirigé par Pascal Rophé

Noon pour soprano, chœur, orchestre et électronique par Claudia Barinsky (soprano), SWR Vokalensemble et le Radio-SinfonieOrchester Stuttgart des SWR, direction Anton Zapf. Philippe Manoury (électronique)

Hypothèses du sextuor (Création mondiale) pour 6 instruments par l’Ensemble Accroche note.

Octobre : St. Louis (USA) : Création américaine de Synapse pour violon et orchestre par James Ehnes (violon) et le St. Louis Symphony, direction David Robertson.

2012

Juin : Cité de la musique/IRCAM (Paris) à l’occasion de mon soixantième anniversaire : Création mondiale d’un concerto pour piano par l’Orchestre de Paris / Stringendo (premier quatuor à cordes) par le Quatuor Arditti  / Tensio (second quatuor avec électronique) par le quatuor Diotima / Pluton pour piano et électronique / Neptune pour 3 percussions et électronique/ Synapse pour violon et orchestre et Passacaille pour Tokyo pour piano et ensemble par Hae-Sun Kang (violon), Hideki Nagano (piano) et l’Orchestre Philarmonique de Radio-France / Hypothèses du sextuor pour 6 musiciens, Ensemble Accroche note.

21 Juillet : Partita II pour violon et électronique. Création mondiale au Festival Messaien au pays de la Meije (Eglise des Cordeliers à Briançon)

Août : Festival de Lucerne : Sound and Fury par Pierre Boulez, Abgrund par Peter Eötvös avec l’orchestre de l’Académie de Lucerne. Académie autour de Tensio pour quatuor à cordes et électronique.

2013

16 février : création mondiale de Gedanken-Gesänge mit Friedrich Nietzche par l’Ensemble Intercontemporain, dirigé par Pierre Boulez à la Cité de la Musique à Paris.

Mars : création mondiale du Mélencolia (3ème quatuor à cordes) par le quatuor Arditti au Printemps des Arts de Monaco.

Avril : création mondiale du Melencolia-Figuren pour quatuor à cordes et orchestre avec le quatuor Arditti au Festival de Cottbus (Allemagne)

Octobre : création mondiale de In situ  (deuxième volet de la Trilogie Köln) par le SWR Sinfonieorchester, dirigé par François-Xavier Roth au Festival de Donnaueschingen (Allemagne)/

13 Décembre : création mondiale de  Zones de turbulences pour 2 pianos et orchestre à Munich (Allemagne), par le duo Grau-Schumacheret le Bayrsische Sinofonieorchester, dirigé par Brad Lubman .

2014

Avril: création mondiale de Geistiche Dämmerung (sur des poèmes de Georg Trakl) par le Stuttgart Vokal Ensemble au Festival Eclat à Stuttgart.

Octobre : création de Le temps, mode d’emploi, pour deux pianos et électronique au Festival de Witten par le duo Grau-Schumacher (pianos) et Jose-Miguel Fernandez et Philippe Manoury (électronique).

Octobre : création mondiale de Trauermärsche pour orchestre par le WDR Sinfonieorchester sous la direction de Peter Rundel au Festival de Witten (Allemagne).

26 septembre : création française de In situ  (deuxième volet de la Trilogie Köln) au Festival MUSICA de Strasbourg par le SWR Sinfonieorchester, dirigé par Pablo Rus-Bruseta.

1er octobre : Partita II pour violon et électronique par Hae-Sun Kang (violon) et Serfge Lemouton et Philippe Manoury (électronique) au Festival MUSICA de Strasbourg.

16 novembre : création française de Trauermärsche pour orchestre  au Théâtre des Champs Élysées par l’Orchestre de Chambre de Paris.

2015

22 janvier : Zones de turbulences par le duo Grau-Schumacher et l’Orchestre de la Radio de Berlin à Berlin.

13 mars : création autrichienne de Le temps, mode d’emploi par le duo Grau-Schumacher (pianos) et Jose-Miguel Fernandez et Philippe Manoury (électronique).

22 mars : création mondiale de Chaconne pour violoncelle solo par Marc Copey à la Philharmonie de Paris.

24 mars : création japonaise de Chaconne pour violoncelle solo par Dominique de Willencourt à l’Institu Français du Kansaï à Kyoto (Japon).

16 mai : création polonaise de Tensio pour quatuor à cordes et électronique, par le Quatuor Lutoslavski et Gibert Nouno et Philippe Manoury (électronique) à Worklaw (Pologne).

16 mai : création de la nouvelle version de Terra ignora pour piano et orchestre par Jean-François Heisser (piano et direction) et l’Orchestre de Chambre de Paris au Théâtre des Champs-Élysées à Paris.

31 mai : portrait-concert par les Percussions de Strasbourg (Le livre des claviers, Métal) au Théâtre de Haute-Pierre à Strasbourg.

29 juin :  Tensio pour quatuor à cordes et électronique, par le Quatuor Maurice et Clara Olivares (IRCAM électronique) à Paris.

7 août :  En-écho, Illud Étiam par Juliana Snapper (soprano) et Miller Puckette et Philippe Manoury (électronique),  Dichterliebe de Robert Schumann par Juliana Snapper (soprano)  et Philippe Manoury (piano) à l’Université de Boulder (Colorado USA).

14 septembre : création allemande de Veränderungen pour piano par Jean-François Heisser à la BeethovenHaus à Bonn (Allemagne).

25 septembre : création française de Le temps, mode d’emploi par le duo Grau-Schumacher (pianos) et Jose-Miguel Fernandez et Philippe Manoury (électronique) au Festival MUSICA à Strasbourg.

12 octobre : création anglaise de Le temps, mode d’emploi par le duo Grau-Schumacher (pianos) et Jose-Miguel Fernandez et Philippe Manoury (électronique) au la Wighmore Hall à Londres (Angleterre).

14 octobre : création mondiale de Bref aperçu sur l’infini pour violoncelle et orchestre par Gauthier Capuçon (vlc) et l’Orchestre de Chambre de Paris sous la direction de Douglas Boyd au Théâtre des Champs-Élysées à Paris.

13 novembre : création suisse de Le temps, mode d’emploi par le duo Grau-Schumacher (pianos) et Jose-Miguel Fernandez et Philippe Manoury (électronique) au Festival Tage für neue Musik à Zürich (Suisse).

2016

18 janvier : création mondiale de Fragmenti (4ème quatuor à cordes) par le Quatuor Arditi à la Phiharmonie de Paris.

22 janvier :  Le temps, mode d’emploi par le duo Grau-Schumacher (pianos) et Jose-Miguel Fernandez et Philippe Manoury (électronique) et Synapse pour violon et orchestre par Hae-Sun Kang et le Bayrische Sinfonieorchester dirigé par Peter Rundel à Munich (Allemagne).

22, 23, 24 mai : création mondiale de Ring pour grand orchestre spatialité (premier volet de la Trilogie Köln) par le Gürzenich Orchester dirigé par François-Xavier Roth à la Philharmonie de Cologne (Allemagne).

17 juin : création mondiale d’une nouvelle œuvre pour violon, électronique et ensemble (d’après Partita II) par Hae-Sun Kang (violon), l’ensemble Linéa sous la direction de Jean-Philippe Wurtz, Serge Lemouton et Philippe Manoury (électronique) au Festival Manifeste de l’IRCAM à Paris.

20 août : création mondiale du premier livre des Études pour piano par Jean-François Heisser et Jean-Frédéric Neuburger au Festival Berlioz à la Côte Saint-André (France).

28 octobre :  création mondiale la nouvelle version de  Sound and Fury pour grand orchestre par le WDR Sinfonieorchester dirigé par Brad Lubman à al Phliharmonie de Cologne (Allemagne).

2017

1er mars : Le temps, mode d’emploi par le duo Grau-Schumacher (pianos) et Jose-Miguel Fernandez et Philippe Manoury (électronique) à Leipzig (Allemagne)

Avril : création autrichienne de Fragmenti (4ème quatuor à cordes) par le Quatuor Arditi au Wiener Konzerthaus à Vienne (Autriche).

29 avril : création mondiale d’un concerto pour clarinette et orchestre par Thosten Johanns (clar.) et le WDR Sinfonieorchester aux Wittener Musik Tage à Witten(Allemagne)

1er mai : In situ (deuxième volet de la Trilogie Köln) par le Gürzenich Orchester dirigé par François-Xavier Roth à la Philharmonie de Cologne (Allemagne).

21 mai : création mondiale d’États d’alerte pour 2 percussions et orchestre le duo Kraus-Fink (percussions) et le Deutsche Radio Philharmonie à Sarrebrück (Allemagne).

1er juin : création allemande de Bref aperçu sur l’infini pour violoncelle et orchestre par Gauthier Capuçon (vlc) et Bayrische Sinfonieorchester à Munich (Allemagne).

31 août : création mondiale de Kein Licht, œuvre théâtrale et musicale avec acteurs, chanteurs, ensemble et électronique d’après un texte d’Elfriede Jelinek, dans un mise en scène de Nicolas Stemann à la Ruhrtriennale (Allemagne)

Septembre/octobre/ novembre : représentations de Kein Licht, œuvre théâtrale et musicale avec acteurs, chanteurs, ensemble et électronique d’après un texte d’Elfriede Jelinek, dans un mise en scène de Nicolas Stemann à Berlin, Strasbourg, Paris (Opéra-Comique), Zagreb et Luxembourg.

 

Création prévues en 2018 :

Dernier volet de la Trilogie Köln pour acteurs, chanteurs, chœur etélectronique et grand orchestre spatialisé par le Gürzenich Orchester dirigé par François-Xavier Roth à la Philharmonie de Cologne (Allemagne).

Concerto pour flûte et orchestre par Emmanuel Pahud (fl.) le Gürzenich Orchester dirigé par François-Xavier Roth à la Philharmonie de Cologne (Allemagne).